SIMPLE, CONCRET  ET VISUEL 

Selon la classification internationale des maladies de l’OMS (CIM 10), l’autisme est un trouble envahissant du développement qui affecte les fonctions cérébrales. Il n’est plus considéré comme une affection psychologique ni comme une maladie psychiatrique.

 

Différentes terminologies sont utilisées : Autisme, Trouble autistique, spectre autistique, TED (Troubles envahissants du développement), TSA (Troubles du Spectre Autistique) et ASD (Autism Spectre Disorders).

 

L’autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l’enfant apparaissant avant l’âge de 3 ans. Il est caractérisé par un isolement, une perturbation des interactions sociales, des troubles du langage, de la communication non verbale et des activités stéréotypées avec restriction des intérêts.

Trois éléments cumulatifs caractérisent ainsi l’autisme : un trouble de la communication, une perturbation des relations sociales et des troubles du comportement.

 

L’autisme est un trouble du développement d’origine neurobiologique dont le diagnostic se fait sur la base de caractéristiques du comportement et du développement. La notion de spectre des désordres autistiques intègre à la fois des tableaux cliniques bien caractérisés et des tableaux plus atypiques, du fait, d’une part, de la variabilité des symptômes dans leur sévérité ou l’âge de leur apparition, et d’autre part, de l’association avec d’autres troubles (retard du développement intellectuel, épilepsie par exemple). Les manifestations de l’autisme peuvent varier d’un enfant à l’autre et chez un même enfant dans le temps.

 

Aujourd’hui on parle plus de TSA (Troubles du Spectre Autistique) que d’autisme. Parmi les autres TSA figurent le Syndrome d’Asperger de l’X fragile, le Syndrome de Landau-Kleffner, le Syndrome de Rett, le trouble désintégratif de l’enfance et les TED-NOS (troubles envahissants du développement non spécifiés). Des recherches récentes montrent que de nombreuses personnes présentant un comportement autistique ont des troubles liés mais distincts.

 

Les TSA ne se guérissent pas. Pour beaucoup d’enfants, les symptômes s’améliorent avec le traitement et l’âge. En grandissant, certains enfants atteints d’autisme finissent par mener une vie normale ou quasi-normale. Les thérapies et les interventions comportementales peuvent cibler des symptômes spécifiques et apporter des améliorations considérables. Contrairement à ce qui s’est passé il y a vingt ans, où de nombreux autistes étaient placés en institutions. Il existe désormais des solutions plus souples. En général, seuls les individus les plus gravement atteints vivent dans des institutions.

L'Autisme affecte le fonctionnement du cerveau, le système immunitaire et biologique, altère les capacités de reconnaissance des expressions, des codes sociaux et affectifs, génère hypersensibilité émotionnelle et troubles du comportement.*

http://www.vaincrelautisme.org

Les autismes

Non pas un seul type d'autisme, mais une pluralité d'autismes.

Il existe autant de formes d'autismes que de personnes concernées par ce handicap. La personnalité, le caractère, les particularités sont uniques pour chaque personne autiste. Puisque avant l'autisme et le handicap, n'oublions pas l'être humain qui comme tout à chacun souffre et ressent la douleur, de la joie ou de la tristesse. Et malgré ce que l'on peut penser, comme nous tous, les personnes autistes ont des émotions, des sentiments, des centres d’intérêts différents.

Tous les parents ou les professionnels qui ont coutoyé des personnes autistes l'on observés au moins une fois.

-" frustré, parce que je l'ai empêché de manger un gâteau parce que c'était bientôt l'heure de repas. John, a commencé à balancer ses mains devant lui dans tous les sens en poussant des cries, puis il s'est" effondré" en larme.

Mais parfois les émotions et les réponses émotionnelles arrivent avec un décalage, plusieurs minutes, heures, ou même parfois des jours plus tard. Il est donc essentiel de noter tous ces "incidents" de frustration et d'émotion sur un cahier avec la date, et un résumé de la situation pour ne pas l'oublier et pouvoir s'en référer plus tard. Il faut garder l'Esprit d'un scientifique pour être pointu dans les observations que l'on peut faire au quotidien pour améliorer notre compréhension.

Il ne s'agit pas d'interpréter les événements avec nos propres expériences de personne rigido-typiques. "Les interprétations sauvages" que l'on bases sur nos propres idées, nos propres cultures, nos expériences d'adultes, nos propres attentes personnelles peuvent nuire à le continuité de la prise en charge, et aux apprentissages des personnes avec un autisme.

Unknown Track - Unknown Artist
00:00 / 00:00

Les handicaps ( autismes, déficiences intellectuelles, maladies rares, maladies génétiques), ne protègent pas les personnes des problèmes de santé ( physique, psychologique, psychiatrique).

Ainsi l'autisme ne protège pas! de la grippe, des maux de dents ou encore de la dépression comme tout à chacun!

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now